Lésion vasculaire

Quelles lésions peut-on traiter ?

Au niveau du visage :

- Rougeurs plus ou moins diffuses du visage initialement favorisées par la chaleur, les émotions, le froid, l’alcool, la chaleur elles peuvent laisser place à des dilatations permanentes des vaisseaux du visage localisées aux joues, au nez (couperose).
- Erythrose : rougeur diffuse
- Télangiectasies : dilatations visibles des vaisseaux

Au niveau des jambes :

- Varicosités des membres inférieurs dues à des dilatations des micros vaisseaux dues à un mauvais retour veineux. Elles constituent un problème esthétique. Elles peuvent être aggravées certaines situations favorisantes : station debout, grossesse, ménopause.
- Le traitement laser s’adresse aux varicosités superficielles des jambes et doit être précédé par un bilan circulatoire réalisé avec un phlébologue et, si besoin, d’un traitement de phlébologie approprié.

Comment agit le laser ?

Très utilisé actuellement, il est efficace rapide et peu douloureux

- La longueur d’onde de la lumière produite par les lasers vasculaires ou la lumière Intense Pulsée est spécifiquement absorbée par l’hémoglobine contenue dans les globules rouges des vaisseaux. On peut ainsi traiter les vaisseauxrouges dilatés et disgracieux du visage (couperose) ou des jambes (varicosités).
- Le laser entraîne la coagulation de ces vaisseaux par la chaleur dégagée et leur disparition sans endommager la peau(c’est la photocoagulation sélective).

Résultats :

Les résultats peuvent êtres obtenus en une séance, mais 2 à 4 séances séparées de 4 à 6 semaines sont parfois nécessaires, selon l’importance de la couperose.